Le prophète Tariq Ramadan rêve de « mourir pour l’islam »

post_thumb_default

 

Les enquêteurs français qui interrogent Tariq Ramadan voyaient en lui un nouveau Tartuffe. Ils découvrent un « nouveau prophète » qui dénie aux hommes le pouvoir de le juger. Il y a plus d’une vingtaine d’années, quand il n’était connu que d’un petit cercle en Suisse, Tariq Ramadan animait à Genève un Foyer culturel musulman. […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

6 commentaires

  1. Posté par Max93 le

    Il y en a d’autres qui en leur temps par millions « rêvaient de mourir pour Heil Hitler et Mein Kampf « , Temps variables. Ca n’oblige en rien Dieu éventuel « Juste,Bon, Vrai » …tous ces fanatiques qui prospèrent sur l’ignorance , la bêtise voir la criminalité « au nom de Ceci ou Cela » en essayant et en y réussissant parfois d’y entraîner des masses .

  2. Posté par philbur le

    SVP, n’oubliez pas tous les petits « Tarik » qui pullulent chez nous, et qui maltraitent nos filles,nos petits enfants, au nom de l’islam,et qui sont libres.

  3. Posté par Dominique Schwander le

    Il est grand temps de le boycotter et de ne plus jamais mentionner ou appeler dans les médias ce pourri de frère musulman menteur et habitué de l’escroquerie.

  4. Posté par seb le

    j imagine qu il souhaite mourir en martyr et ainsi avoir acces a ses 72 vierges qui l attendrons au ciel ! c est sa femme qui seras contante ! lolll prendre un break des baffes ici sur terre !! lol

  5. Posté par Vautrin le

    Ah ! Mais ! Qu’il meure, je n’y vois aucun inconvénient !

  6. Posté par Bussy le

    Et oui, bien sûr, dans sa prison, il a le temps de rêver aux 72 vierges !!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.