Privé de publicité sur Facebook, le Bitcoin continue sa plongée vertigineuse (VIDEO)

post_thumb_default

 

Passant sous la barre des 9 000 dollars (7 242 euros), alors qu'il valait 20 000 dollars (16 093 euros) en décembre, le Bitcoin a perdu plus de 50% en un peu plus d'un mois et il poursuit sa vertigineuse descente après l'annonce de Facebook concernant sa décision de bannir les publicités liées aux cryptomonnaies. D'autres monnaies sont touchées par cette décision, telles que le Ripple et le Bitcoin Cash. 

La mesure de Facebook frappant les cryptomonnaies de bannissement sur son réseau a été annoncée comme une volonté de contrer les arnaques en ligne par le groupe de Mark Zuckerberg.

Auteur: RT France

Lire aussi : La chute de Bitcoin s'accélère à mesure que les appels à la régulation se multiplient

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Comment investir dans un produit qui n’a aucune contre-partie? La monnaie a au moins des contrats de dette en contre-partie, ça ne vaut pas grand chose mais au moins il y en a une… Notre monde va se casser la gueule, quand les seules valeurs de la société sont le fric et les profits à court terme, la fin est inéluctable!

  2. Posté par Barraud le

    rien a voir avec un plongée, on est plus dans une remise a niveau a son taux disons de base qui plus vers les 900usd

  3. Posté par Bussy le

    L’avion s’écrase…. mayday…. mayday…. ! Mdr

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.