Politique migratoire : ces villes allemandes qui disent stop (REPORTAGE)

post_thumb_default

 

Le 3 février, une mobilisation réunissant quelque 2 500 personnes s'est déroulée à Cottbus en Allemagne. Les manifestants entendaient protester contre la politique migratoire du gouvernement d'Angela Merkel. Dans cette petite ville située à 20km au sud de Berlin, les responsables politiques déclarent ne plus être en mesure d'accueillir les migrants.

Une contre-manifestation, s'opposant à «la violence», réunissant quelques centaines de personnes s'est également tenue le même jour. Ces opposants ont dénoncé des «manipulations» médiatiques «de la part de l'extrême droite».

La ville de Cottbus n'est pas la seule à avoir dit «stop», puisqu'à Freiberg, dans le sud-est de l'Allemagne, le conseil municipal a voté le gel de l'accueil de réfugiés le 31 janvier 2017.

Les équipes de RT se sont rendues sur place.

Lire aussi : Face aux violences, une ville allemande interdit l'arrivée de nouveaux migrants

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Sitting bull le

    bonne nouvelle il était temps d arrêter ce raz de marée , on est englouti

  2. Posté par miranda le

    HEUREUX de voir que les allemands commencent à réagir à ce plan SOROS-EUROPE et de ne plus digérer les quotas qu’on leur impose.

    Attention! Nouveau Piège : il paraît que le FONDS EUROPEEN CONTRE L’IMMIGRATION EST A SEC!!!

    ET ALORS? Créer un service national au service de la défense des Frontières, CA COUTERAIT SI CHER QUE CA. IL suffirait de demander aux populations près de ces frontières de loger et nourrir (grâce à un fonds citoyen européen) ces SOLDATS DES FRONTIERES.
    Va-t-on devoir le créer nous-mêmes?

    Et si on descendait dans la rue pour EXIGER la création de ce service national ou européen l pour la défense de nos frontières? On pourrait vérifier ainsi les vrais intentions de nos dirigeants.
    C’est ça ou LA BALKANISATION DE L’EUROPE DEMAIN.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.