Algérie : vers un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika ?

post_thumb_default

 

Abdelaziz Bouteflika se succédera-t-il une nouvelle fois à lui-même ? A un peu plus d’un an de l’élection présidentielle, une coordination pour «le soutien au cinquième mandat du président Bouteflika» vient de voir le jour. A la manœuvre, se trouve Baha Eddin Tliba, député du Front de libération national (FLN), un des partis qui compose la majorité présidentielle. 

En #Algérie la question de la vacance du pouvoir et d'une destitution de #Bouteflika refait surface
➡️https://t.co/CYEhXFV7Wwpic.twitter.com/0IXjWVzvO1

— RT France (@RTenfrancais) 5 septembre 2017

Dans une interview accordée le 4 févier au site d’information en ligne Tout Sur l'Algérie, ce dernier a assuré avoir l'appui d’acteurs importants de la scène politique algérienne à l’instar des anciens Premiers ministres Abdelaziz Belkhadem et Abdlemalek Sellal, ou encore de l’ancien secrétaire général du FLN, Amar Saâdani. Si ces responsables politiques n’ont pas encore confirmé leur pleine adhésion à cette initiative politique, ils n’ont pas pour autant fait part de leur opposition.

Et pour cause, aucune voix divergente au sein des partis de la majorité présidentielle n’a abordé l’éventualité d’une succession en 2019, Abdelaziz Bouteflika n’ayant pas encore divulgué ses intentions futures. Même l'actuel Premier ministre, Ahmed Ouyahia, que les observateurs politiques soupçonnent d'avoir une ambition présidentielle, a récemment réitéré qu'il ne s'opposerait pas à un cinquième mandat du président algérien. 

La santé d'Abdelaziz Bouteflika toujours au cœur du débat 

Malgré les appels répétés des partis de l’opposition à appliquer l'article 102 de la Constitution tendant à destituer un président dans l'incapacité d'exercer ses fonctions, Abdelaziz Bouteflika affaibli par un AVC survenu en 2013, tente d’occuper tant bien que mal l’espace médiatique. En réponse aux accusations sur son inaptitude à gérer les affaires du pays, le président algérien multiplie les rencontres avec les responsables étrangers.

De courtes séquences vidéos le montrant en train d’échanger brièvement avec ses hôtes viennent ponctuellement agrémenter les journaux de la télévision publique afin de dissiper le sentiment de vacance du pouvoir. Une preuve irréfutable que le chef de l’Etat algérien est à la barre pour ses supporters, une mise en scène trompeuse selon ses opposants. Si la question du cinquième mandat n’a pas encore été officialisée du côté de la présidence, elle cristallise déjà les tensions au sein de la classe politique algérienne.

Lire aussi : En Algérie la question de la vacance du pouvoir et d'une destitution de Bouteflika refait surface

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    Pourquoi pas? il pourra briguer même un 10e mandat, tant que le contribuable Français lui prolonge gratuitement sa vie indéfiniment, alors que lui ne rate pas une occasion de cracher sur la france et pomper encore et encore l’argent des francais et les minables humiliantes excuses du minable opportuniste qu’ils ont élu comme président…..

  2. Posté par Claire le

    Ce vieux déchet néfaste ne survit que grâce aux soins prodigués gratuitement (enfin, avec nos impôts) par la France, sur laquelle il crache encore régulièrement. Tous les pays du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne sont dans un état lamentable depuis le départ des blancs. Non seulement ils ont été incapables d’entretenir l’existant, créé par les vilains colonisateurs, mais de plus, ils ont tout détruit. Certains Africains honnêtes reconnaissent eux-mêmes que « c’était mieux du temps des blancs »…., mais bien sûr, il ne faut pas le dire.

  3. Posté par Dupond le

    L’algérie est devenue un dépotoir entourée de friches entourées du desert ….elle ne survie que grace a la mane d’hydrocarbure ….ils ont chassé les français qui maillaient un systeme économique sérieux (tresor publique,hopiteaux, enseignement ,transport, agriculture, artisanat)
    ….Le pays est perdu !!! et l’afrique du sud va suivre apres le massacre des fermiers blancs
    http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2014/10/12/article.php?sid=169581&cid=2

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.