Pendant que les requérants d’asile bénéficient de soins dentaires gratuits, de nombreux Vaudois y renoncent par peur de la facture.

dentiste

De nombreux Vaudois n’arrivent plus à payer leurs factures de dentiste. Alors plusieurs solutions s’offrent à eux: renoncer aux soins – avec le risque de graves complications –, partir à l’étranger, ou s’endetter, parfois pour plusieurs années.

24 heures a rencontré ces gens pour qui le dentiste est un calvaire financier. Une vingtaine de personnes ont répondu à notre appel à témoins diffusé dans le monde associatif et sur Internet. Leurs histoires se rejoignent souvent: un faible revenu, des problèmes familiaux ou médicaux, parfois des poursuites, qui s’ajoutent au loyer et aux primes d’assurance-maladie. Et, le jour où la douleur est insoutenable, une facture du dentiste qui a pris l’ascenseur.

(...)

Source et article complet

Rappels:

Les requérants d'asile ont leurs soins dentaires pris en charge.

Combien d'argent par mois est dévolu en général à un requérant d'asile en Suisse ? 

16 commentaires

  1. Posté par bdr le

    Allez en Gaule, les dentistes Gaulois et roumains sont les meilleurs pour les soins dentaires et ça vous coute le tier du prix d’un charcutier de chez nous.

  2. Posté par Claire le

    C’est la même chose en France. De plus en plus de Français qui ont cotisé toute leur vie n’ont plus les moyens d’aller chez le dentiste, ou l’ophtalmologiste. Le gouvernement de Macron n’hésite pas à baisser les retraites dès 1200 € par mois (bien sûr, cette somme est un signe de richesse) à taxer les automobilistes par tous les moyens, tout cela pour offrir des soins gratuits aux « migrants », pour les loger et les nourri. En parallèle, la propagande d’Etat nous fait bouffer des « migrants » à longueur de journée à la télé et à la radio, ad nauseam. Du Goebbels version pleurnicharde.
    Avec 6 millions de chômeurs (officiels, sûrement plus en réalité) et 9 millions de personnes en-dessous du seuil de pauvreté (moins de 1000 euros par mois), la France se paupérise à la vitesse V. Toutefois le bon peuple donne l’impression d’être anesthésié: efficacité de la propagande ou peur de la répression de ce qui n’est plus une démocratie depuis longtemps?

  3. Posté par Astérix le

    la solution : créer notre caisse de solidarité rien que pour nous et sans l’avis de nos politi con
    vous verrez les caisses seront vide et ce n’est plus nous (par nos cotisations ) qui les rempliront, vous verrez , patience ca va arriver et les parasites là vont chialer !

  4. Posté par RealrecognizeReal le

    À lausanne dans le hall du bâtiment TL du Flon, il y a 4 guichets avec un panneau au-dessus de chacun d’eux. Depuis la gauche :
    le premier guichet : 2
    le deuxième guichet : 1
    le troisième guichet : CFF
    le quatrième guichet : EVAM!!
    On comprend en 1 seconde la pénétration de l’INDUSTRIE de l’asile dans notre société. Et pas la peine de vous faire deviner qui paie pour ces « requérants » lorsqu’ils vont au guichet.

  5. Posté par conrad.hausmann le

    Mais je pense que dans ce nombre qui renoncent aux soins dentaires il y a des BOBETS qui votent socialiste. Notons à ce propos que les tolards ont aussi les soins gratuits alors que l’ouvrier doit payer!

  6. Posté par Dominique Schwander le

    C’est scandaleux cette générosité à l’égard de nos envahisseurs, ce viol du principe de la préférence nationale et cette obsession de favoriser les autres.
    Il n’en reste pas moins que l’enquête devait mettre en évidence à quels élus et élues multiculturalistes et immigrationistes cette vingtaine de personnes ayant besoin de soins dentaires ont voté. Si ces personnes ont voté pour Cesla Amarelle et autres idiots utiles qui prennent la défense des immigrants et dilapident pour eux nos impôts, alors ils ont ce qu’ils ont choisi!

  7. Posté par miranda le

    CELA SEMBLE TELLEMENT FOU qu’on se demande si nos (faux) gauchistes dans tous les gouvernements européens n’obéissent pas à des consignes du genre : priorité aux immigrés maintenant. Avec menace de fermer le robinet financier.

    Ou bien parce que les peuples se tournent, par désillusion vers les parties (dits d’extrême-droite) PATRIOTES, nos ZELITES nous le font payer cher. Leur réponse : vous ne voulez plus être ma clientèle, alors vous allez le regretter. J’ai entendu quelque chose d’équivalent de la part de MR LE FOL ex-ministre de l’Agriculture.
    OU BIEN LES DEUX.
    CAR C’EST DU JAMAIS VU!!!!.

  8. Posté par Christian Hofer le

    Très bonne formule qui synthétise toute l’injustice Bussy.
    Merci

  9. Posté par Bibi le

    Marre des requérants qui viennent en Suisse pour se soigner. Il ne faut plus rien leurs donner

  10. Posté par F.moser le

    Pas que les vaudois , tous les suisses !!!!!!

  11. Posté par Bussy le

    Ces soins gratuits pour les parasites sont financés par les impôts de ceux qui n’ont plus les moyens de se soigner !
    Monde tombé sur la tête…. quand les gens se réveilleront, ça va vraiment valser !

  12. Posté par toyet le

    Pourquoi travailler nous avons des services sociaux qui prennent tout en charge….
    Vous n’avez rien compris à la nouvelle économie.Et maintenant le gouvernement vaudois va faire payer une assurance dentaires aux cochons de payeurs qu’est la classe moyenne

  13. Posté par Pholos Bob le

    et oui, allez aux urgences dentaires et vous comprendrez pourquoi les caisses se vident.ah ah ah l’avs puis le 2 ieme pilier va diminuer comme peau de chagrin pendant que les impôts et autres joyeuses taxes vont grossir comme jamais.oui,oui tout est lié pour ceux qui ne sont pas trop matheux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.